Comment payer moins d’impôt en 2018 ? > Mieux défiscaliser
Guides
  • Background Image

    Comment payer moins d’impôt en 2018 ?

    15 septembre 2017

15 septembre 2017

Comment payer moins d’impôt en 2018 ?

C’est aujourd’hui le 15 septembre, date limite de paiement du solde de l’impôt sur le revenu. Si vous ne l’avez pas déjà fait, et que vous n’avez pas opté pour le prélèvement mensuel, il ne vous reste plus que quelques heures pour vous acquitter du solde de votre impôt.
À noter que vous aurez jusqu’au 20 septembre si vous choisissez d’effectuer votre règlement en ligne.

Ce n’est pas un hasard si le mois de septembre est le mois le plus difficile budgétairement pour les ménages français. Fournitures pour la rentrée scolaire, inscription aux différents clubs, et bien sûr impôt sur le revenu… Mieux vaut anticiper pour que la gestion de votre budget de septembre ne devienne pas un énorme casse-tête.

Pour anticiper au mieux, pensez déjà à 2018 ! Il existe des solutions pour réduire vos impôts sur le revenu dès l’année prochaine.

Investir en loi Pinel : Jusqu’à 63 000 € d’impôts économisés sur 12 ans

Les solutions pour réduire son impôt sur le revenu ne manquent pas. C’est notamment le cas pour bon nombre d’investissements immobiliers, dans lesquels l’état donnent un coup de pouce aux investisseurs pour relancer le marché de la construction.

Sont concernés les appartements neufs en zone tendue, les résidences étudiantes, les places en Ehpad ou en résidence Senior non médicalisée, mais aussi les rénovations d’anciens bâtiments.
Si vous payez beaucoup d’impôt sur le revenu, l’investissement en loi Pinel vous permettra de défiscaliser jusqu’à 63 000 € au bout de 12 ans.
À contrario, l’achat en résidence étudiant se destine généralement aux primo-investisseurs qui souhaitent profiter du statut de Loueur meublé pour récupérer la TVA sur leur bien et déduire les charges locatives de leurs revenus déclarés.

Défiscaliser ne doit pas être la seule raison d’investir

Pour choisir au mieux dans quel type de bien investir, il faut prendre en compte plusieurs facteurs, et pas seulement la rentabilité brute de l’investissement.
L’économie d’impôt est un des critères, mais ne doit pas être le seul. Quel tyupe d’investisseur êtes vous ?

Voulez-vous profiter de votre bien dans le futur ? Le revendre ? Profiter de revenus complémentaires ? Préparer votre retraite ?
Avez-vous du temps à y consacrer ? Etes-vous en mesure de supporter des charges imprévues ou préférez-vous sécuriser vos revenus ?

N’hésitez pas à faire le point sur votre situation personnelle et fiscale avec un conseiller, il saura vous poser les bonnes questions et vous orienter sur le type de bien le plus adapté à votre mode de vie.

Demande de guide

Partagez :