Immobilier locatif : Les façons de faire maigrir vos impôts
Guides
  • Background Image

    – Immobilier locatif : Les façons de faire maigrir vos impôts

    14 octobre 2017

14 octobre 2017

– Immobilier locatif : Les façons de faire maigrir vos impôts

 

L’immobilier reste l’investissement très apprécié des Français, suivant les critères de préparer leur retraite, de s’assurer des revenus complémentaires ou de réduire le montant de leurs impôts. Détaillons les dispositifs mis en place pour répondre au besoin d’investissement locatif et permettre aux particuliers de bénéficier d’avantages fiscaux très intéressants.

Investir dans la Résidence étudiante

Les résidences étudiantes font partie des investissements immobiliers les moins chers et les plus faciles à rentabiliser à moyen terme. Les studios en résidence sont gérés par l’exploitant de la résidence qui garantit un loyer reversé à l’investisseur pendant toute la durée du bail. Cette garantie permet à l’investisseur de prendre un crédit et de calculer à l’avance l’impact de son investissement sur son train de vie mensuel.

Une fois le crédit remboursé, libre à l’investisseur de revendre son bien ou de reconduire le bail pour continuer à percevoir des revenus locatifs.
Comme tout investissement, il existe des risques et des contraintes qu’il faut étudier avant de se lancer.

 

Solution d’investissement loi Pinel

Le dispositif Duflot n’a pas connu le succès escompté (seulement 29500 investisseurs en 2013). En cause principalement les conditions de location jugées trop restrictives par les futurs propriétaires, et notamment la très controversée loi Alur sur l’encadrement des loyers.

Pour relancer la construction de logements neufs, le gouvernement a lancé en septembre dernier le dispositif loi Pinel, plus souple pour les investisseurs. Fraîchement voté par l’Assemblée Nationale, ce dispositif vise un objectif de 40000 constructions pour 2014 et 50 000 pour 2015 et 2016.

 

Investissement EHPAD

Les EHPAD ont aujourd’hui fait leurs preuves pour les acquéreurs à la recherche d’un investissement immobilier sûr et rentable.

Les bénéfices et la sécurité des investissements EHPAD sont fortement liés à un besoin croissant de places dans ce type d’établissements. Compte tenu des données actuelles de la démographie française, ce besoin est voué à perdurer.

Selon l’INSEE, en 60 ans, entre 1950 et 2010, le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans a plus que doublé, passant de 6,7 millions à 14,6 millions. Et cette tendance devrait continuer à s’accroître ces prochains années.

D’ici 2020, au moins 37000 emplois supplémentaires devraient être créés pour répondre aux besoins des personnes âgées dépendantes.
Pour répondre à ces besoins, l’état a cherché à encourager la construction de davantage de logement en favorisant la fiscalité pour les investisseurs.

Découvrez plus en détail tous les avantages de la défiscalisation EHPAD et découvrez les étapes concrètes pour lancer votre projet d’investissement.

Nous vous proposons également des programmes EHPAD en construction ou à l’état de projet sur lesquels vous pouvez d’ores et déjà investir.

Dispositif Censi Bouvard

Censi Bouvard

Le dispositif Censi Bouvard vient compléter le statut LMNP (Location Meublé Non Professionnel) en offrant une défiscalisation supplémentaire de 11% du prix HT du logement acquis. Cette défiscalisation, limitée à 300 000 euros, s’étale sur 9 années soit la durée minimale du bail commercial.
Comme pour le statut LMNP, il ne nécessite pas d’inscription au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés)

Qui est concerné ?

Pour être éligible au dispositif Censi-Bouvard, il faut réaliser un investissement locatif meublé neuf entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2018 ou réhabiliter un logement achevé depuis moins de 15 ans.
Le bien concerné par le dispositif doit être mis en location dans l’année suivant sa construction par bail commercial auprès du gestionnaire de la résidence pour une durée de 9 ans minimum.

Seules les résidences meublées suivantes peuvent faire bénéficier à l’investisseur d’une défiscalisation Censi Bouvard :

– Résidences étudiantes
– Résidences de tourisme
– Résidences de soins et d’accueil agréées telles que les EHPAD

A noter que pour profiter de ces avantages fiscaux, les recettes locatives doivent être limitées à 23 000 € par an et ne doivent pas dépasser la moitié des revenus globaux de l’investisseur.

Partagez :